Un fantasme réalisé : une nuit torride avec un couple dans une ruelle

Je m’appelle Issa, un jeune homme de 22 ans, d’origine métisse, travaillant comme analyste financier. Après une journée de travail éreintante, j’ai décidé de me détendre dans un bar branché de la ville. Je suis mince, de petite taille, et apparemment, j’ai un charme qui ne laisse pas indifférent. Je suis bisexuel et j’ai un fantasme particulier pour les plans à plusieurs.

En sirotant mon verre, je remarque un couple qui semble aussi perdu que moi dans la foule. Ils me dévisagent, intrigués par mon allure. Je leur souris timidement, et ils m’invitent à leur table. Nous commençons à discuter, à rire, et très vite, une alchimie se crée entre nous. Le couple, ouvert d’esprit, me lance des regards entendus. Je sens mon cœur battre la chamade, mon fantasme pourrait bien se réaliser ce soir.

Ils me proposent de réaliser mon fantasme. Je suis à la fois excité et anxieux, mais je décide de me lancer. Nous quittons le bar et nous dirigeons vers une ruelle sombre et déserte à proximité. Le désir monte en moi, je sens mon pantalon se serrer autour de ma queue qui durcit. Nous nous arrêtons dans la ruelle, éclairés uniquement par la lumière tamisée des réverbères.

Le couple se rapproche de moi, leurs mains baladeuses commencent à explorer mon corps. Je sens leurs lèvres sur les miennes, leurs langues qui s’entremêlent, leurs souffles chauds sur ma peau. Je suis pris en sandwich entre eux, et je me laisse aller, profitant de chaque seconde de ce moment de pur plaisir.

La femme, une blonde pulpeuse, me caresse le torse, tandis que l’homme, un brun musclé, passe sa main sur mon entrejambe. Je gémis de plaisir, sentant leurs mains expertes me titiller. La blonde descend sa main vers ma braguette, elle la dézippe lentement, libérant mon chibre tendu. Elle me regarde dans les yeux, un sourire coquin aux lèvres, puis elle se penche et commence à me sucer.

Je sens sa bouche chaude et humide autour de ma queue, ses lèvres qui glissent le long de mon chibre. Je gémis de plus en plus fort, sentant l’excitation monter en moi. Pendant ce temps, le brun se positionne derrière moi, il caresse mon cul, puis il commence à me doigter. Je sens son doigt s’insinuer dans mon anus, me préparant pour ce qui va suivre.

Je me retrouve à genoux, la bouche de la blonde toujours autour de ma queue, tandis que le brun se positionne derrière moi. Il sort sa bite, longue et épaisse, et il commence à me pénétrer. Je sens son gland contre mon fion, puis il pousse lentement, s’enfonçant en moi. Je gémis de douleur et de plaisir, sentant sa queue me remplir complètement.

Il commence à me baiser, ses coups de reins puissants et réguliers. Je sens sa bite dans mon cul, me faisant gémir de plus en plus fort. La blonde continue de me sucer, ses mains caressant mes couilles. Je suis pris en sandwich entre eux, leur salope, leur chienne, leur cochonne. Je me sens mouillé, excitée, prête à jouir.

Mais soudain, le brun se retire de moi. Je le regarde, surpris et déçu. Il me sourit, puis il me dit : « On va changer de position, chaudasse. Tu vas voir, tu vas adorer. » Je sens mon cœur battre la chamade, me demandant ce qu’il a en tête. Je suis à la fois anxieux et excité, prêt à découvrir ce qu’ils me réservent.

Voilà où s’arrête la première partie de mon histoire. La suite, vous la découvrirez bientôt. Restez à l’écoute pour connaître la fin de cette aventure sexuelle inoubliable.Le brun me regarde avec un sourire en coin, me laissant dans l’attente de ce qu’il va se passer ensuite. La blonde, quant à elle, continue de me sucer avec avidité, sa langue jouant avec mon gland, me faisant gémir de plaisir. Je sens mon corps frémir sous leurs mains expertes, mon désir grandissant de plus en plus.

Le brun se place alors devant moi, sa bite toujours dressée, et me dit : « Tu vas prendre ma queue dans ta bouche de salope, pendant que ma femme te baise le cul. » Je me sens dévoré par le désir, prêt à me soumettre à leurs moindres désirs. Je me mets alors à quatre pattes, offrant mon cul à la blonde, et ma bouche au brun.

La blonde se positionne derrière moi, sa main caressant mon fion, puis elle commence à me doigter à nouveau. Je sens son doigt s’insinuer en moi, me préparant pour sa bite. Pendant ce temps, le brun enfonce sa queue dans ma bouche, me faisant pomper comme une chienne en chaleur. Je sens sa bite dure contre ma langue, son goût salé dans ma bouche, et je me mets à le sucer avec avidité.

La blonde retire alors son doigt, et je sens sa bite contre mon anus. Elle pousse lentement, s’enfonçant en moi, me remplissant complètement. Je gémis autour de la bite du brun, sentant la blonde commencer à me baiser le cul. Ses coups de reins sont puissants et réguliers, me faisant gémir de plus en plus fort. Je sens sa bite dans mon cul, me faisant mouiller comme une chienne, prêt à jouir à tout moment.

Le brun commence à accélérer le rythme, sa bite allant et venant dans ma bouche, me faisant étouffer de plaisir. Je sens mes couilles se contracter, mon corps prêt à exploser. La blonde, quant à elle, continue de me baiser le cul avec force, ses mains agrippant mes hanches, me faisant gémir comme une salope.

Je sens alors une main se glisser sous moi, caressant ma bite tendue. C’est la main de la blonde, qui me branle en même temps qu’elle me baise le cul. Je sens mon corps se tendre, mon plaisir atteignant son paroxysme. Je jouis alors, ma semence giclant sur le sol, mon corps secoué de spasmes de plaisir.

Le brun se retire alors de ma bouche, et je le regarde, essoufflé et couvert de sueur. Il me sourit, puis il se place derrière moi, sa bite toujours dressée. Il commence à me baiser le cul à son tour, sa bite remplaçant celle de la blonde. Je sens sa queue dure en moi, me faisant gémir comme une chienne.

La blonde se place alors devant moi, offrant sa chatte mouillée à ma bouche. Je commence à la lécher avec avidité, ma langue jouant avec son clitoris, la faisant gémir de plaisir. Je sens son corps frémir sous mes coups de langue, sa mouille coulant dans ma bouche.

Le brun continue de me baiser le cul avec force, ses coups de reins puissants et réguliers. Je sens sa bite en moi, me remplissant complètement, me faisant gémir de plus en plus fort. Je sens mon corps se tendre à nouveau, mon plaisir montant en flèche. Je jouis alors une deuxième fois, ma semence giclant sur le sol, mon corps secoué de spasmes de plaisir.

Le brun se retire alors de mon cul, et je sens sa semence chaude couler le long de mes cuisses. La blonde, quant à elle, jouit dans ma bouche, sa mouille coulant le long de mon menton. Je me sens épuisé, mais comblé, mon corps encore tremblant de plaisir.

Nous nous rhabillons alors, et nous quittons la ruelle, le sourire aux lèvres. Je les remercie pour cette expérience inoubliable, et

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *