Lilas, 63 ans, domptée et dominante : exhibition en latex dans les bois

Je m’appelle Lilas, une femme métisse de 63 ans, petite et musclée, travaillant comme coiffeuse et célibataire. J’assume pleinement ma sexualité épanouie et débridée, étant bisexuelle avec un penchant pour le BDSM, le fétichisme du cuir et du latex, ainsi que le voyeurisme et l’exhibitionnisme. Ma vie sexuelle est riche et intense, et je ne me prive jamais de satisfaire mes désirs et mes fantasmes les plus inavouables.

Un jour, je décide de m’aventurer dans une forêt isolée, vêtue d’une tenue en latex moulante, pour assouvir mes fantasmes d’exhibitionnisme. Je me sens chaude et excitée à l’idée de me montrer en pleine nature, de me faire désirer et de me faire prendre par un inconnu. Je marche pendant un moment, profitant de la douceur de l’air et de la beauté des arbres qui m’entourent.

Soudain, j’entends des gémissements et des soupirs provenant d’un buisson. Je m’approche discrètement et jette un coup d’œil. Je vois un jeune couple en pleine action, en train de baiser comme des bêtes en rut. La fille est à genoux, en train de sucer la bite de son partenaire avec avidité. Je suis instantanément excitée à la vue de cette scène torride.

Je décide de les observer un moment, me laissant gagner par l’excitation. Je me touche discrètement, doigtant ma chatte mouillée à travers ma tenue en latex. Je suis tellement excitée que je ne peux m’empêcher de gémir de plaisir. Le couple entend mes gémissements et se tourne vers moi.

Je suis prise au dépourvu, mais plutôt que de fuir, je décide de les rejoindre. Je m’approche d’eux, le sourire aux lèvres, et je leur dis : « J’espère que je ne vous dérange pas. Je vous ai observés et je dois dire que vous m’avez donné très envie. »

Le couple me regarde avec surprise, mais je peux voir dans leurs yeux que je les excite. Le garçon se lève et s’approche de moi, me prenant par la taille et m’embrassant langoureusement. La fille se rapproche de nous et commence à me caresser les seins à travers ma tenue en latex.

Je suis aux anges. Je me sens désirée et excitée comme jamais auparavant. Je me laisse aller à mes pulsions et je commence à embrasser et à caresser le couple avec fougue. Je suce la bite du garçon avec avidité, tandis que la fille me doigte la chatte avec habileté. Je suis tellement excitée que je ne peux m’empêcher de gémir de plaisir.

Le garçon me prend alors en levrette, me pénétrant sauvagement la chatte avec sa grosse bite. Je suis aux anges, sentant sa queue me remplir et me faire jouir comme jamais auparavant. La fille se met alors à me lécher le clitoris, me faisant atteindre l’orgasme en un rien de temps.

Je suis tellement excitée que je demande au garçon de me prendre en sodomie. Il accepte avec plaisir et me pénètre l’anus avec sa grosse bite. Je suis aux anges, sentant sa queue me remplir le fion et me faire jouir comme jamais auparavant. La fille se met alors à me lécher la chatte, me faisant atteindre l’orgasme en un rien de temps.

Je suis tellement excitée que je ne peux m’empêcher de crier de plaisir. Le couple me regarde avec admiration, me disant que je suis une vraie salope et une chaudasse. Je suis fière de moi, fière d’être une femme assumée et épanouie sexuellement.

Je suis sur le point de jouir à nouveau lorsque je sens le garçon se tendre et se mettre à gémir de plaisir. Il se retire de mon anus et éjacule sur mes fesses, me recouvrant de son sperme chaud et épais. Je suis aux anges, sentant son foutre couler sur ma peau et m’excitant encore plus.

Je suis sur le point de jouir à nouveau lorsque je sens la fille se mettre à gémir de plaisir. Elle se retire de ma chatte et éjacule sur mon ventre, me recouvrant de son jus chaud et épais. Je suis aux anges, sentant sa mouille couler sur ma peau et m’excitant encore plus.

Je jouis alors à mon tour, sentant mon corps se tendre et se contracter de plaisir. Je crie de bonheur, sentant mon orgasme me submerger et me faire perdre pied. Je suis aux anges, fière d’être une femme assumée et épanouie sexuellement.

Je suis épuisée mais heureuse. Je remercie le couple pour cette séance de sexe torride et je leur dis au revoir. Je me rhabille et je repars en direction de la ville, le sourire aux lèvres et le corps encore tremblant de plaisir.

Je sais que je reviendrai dans cette forêt isolée, à la recherche de nouvelles aventures sexuelles et de nouveaux plaisirs à découvrir. Je suis une femme assumée et épanouie sexuellement, et je ne me priverai jamais de satisfaire mes désirs et mes fantasmes les plus inavouables.

Je suis Lilas, une femme métisse de 63 ans, petite et musclée, travaillant comme coiffeuse et célibataire. Je suis une salope assumée et je ne me priverai jamais de satisfaire mes désirs et mes fantasmes les plus inavouables. Et toi, quels sont tes désirs et tes fantasmes les plus inavouables ? N’hésite pas à me le dire, je suis sûre que nous pourrons les réaliser ensemble.

A suivre…Je me réveille le lendemain matin, encore toute étourdie par les événements de la veille. Je sens mon corps endolori et mes muscles fatigués, mais je suis aussi animée d’une énergie nouvelle, d’une soif de plaisir et de découverte. Je décide alors de retourner dans la forêt, à la recherche de nouvelles aventures sexuelles.

Je m’habille d’une tenue en cuir cette fois-ci, encore plus provocante et excitante que ma tenue en latex de la veille. Je me sens comme une vraie chienne en chaleur, prête à me faire prendre par le premier venu. Je me dirige vers la forêt, le sourire aux lèvres et le corps déjà en émoi.

Je marche pendant un moment, profitant de la douceur de l’air et de la beauté des arbres qui m’entourent. Je suis à la recherche d’un endroit isolé, d’un endroit où je pourrai assouvir mes désirs les plus inavouables. Je finis par trouver une petite clairière, cachée au fond des bois.

Je m’allonge sur l’herbe, me mettant à l’aise et me caressant les seins à travers ma tenue en cuir. Je suis tellement excitée que je ne peux m’empêcher de gémir de plaisir. Je me touche la chatte, doigtant mon clitoris avec habileté et sentant ma mouille couler le long de mes cuisses.

Je suis tellement absorbée par mon plaisir que je ne remarque pas la présence d’un homme derrière moi. Il se tient là, me regardant avec envie et désir. Je suis surprise au début, mais je me rends vite compte que c’est exactement ce que je cherchais.

Je me lève et me tourne vers lui, le sourire aux lèvres. Je m’approche de lui, le déshabillant du regard. Il est grand et musclé, avec une bite énorme qui me fait déjà saliver d’envie. Je me mets à genoux devant lui, prenant sa queue dans ma bouche et commençant à le sucer avec avidité.

Je suis une vraie salope, une vraie chienne en chaleur. Je pompe sa bite avec habileté, sentant sa queue grossir et durcir dans ma bouche. Je le regarde dans les yeux, lui montrant à quel point je suis excitée et prête à tout pour le satisfaire.

Il me prend alors par les cheveux et me tire vers le haut, me plaquant contre un arbre et m’embrassant langoureusement. Je suis aux anges, sentant sa langue explorer ma bouche et sa main se glisser sous ma jupe en cuir. Il me doigte la chatte avec habileté, me faisant gémir de plaisir.

Je suis tellement excitée que je ne peux m’empêcher de lui demander de me baiser. Il accepte avec plaisir et me prend en levrette, me pénétrant la chatte avec sa grosse bite. Je suis aux anges, sentant sa queue me remplir et me faire jouir comme jamais auparavant.

Il me baise sauvagement, me faisant crier de plaisir et de douleur. Je suis une vraie cochonne, une vraie chaudasse. Je lui demande alors de me prendre en sodomie, de me pénétrer le fion avec sa grosse queue. Il accepte avec plaisir et me prend en position de cuillère, me pénétrant l’anus avec sa bite.

Je suis aux anges, sentant sa queue me remplir le fion et me faire jouir comme jamais auparavant. Je suis tellement excitée que je ne peux m’empêcher de crier de plaisir. Il me prend alors par les hanches et me retourne, me mettant à quatre pattes et me prenant en levrette.

Il me baise sauvagement, me faisant crier de plaisir et de douleur. Je suis une vraie salope, une vraie chienne en chaleur. Je sens son sperme chaud et épais couler le long de mes cuisses, me recouvrant de son foutre.

Je suis épuisée mais heureuse. Je remercie mon partenaire pour cette séance de sexe torride et je lui dis au revoir. Je me rhabille et je repars en direction de la ville, le sourire aux lèvres et le corps encore tremblant de plaisir.

Je sais que je reviendrai dans cette forêt isolée, à la recherche de nouvelles aventures sexuelles et de nouveaux plaisirs à découvrir. Je suis une femme assumée et épanouie sexuellement, et je ne me priverai jamais de satisfaire mes désirs et mes fantasmes les plus inavouables.

Je suis Lilas, une femme métisse de 63 ans, petite et musclée, travaillant comme coiffeuse et célibataire. Je suis une salope assumée et je ne me priverai jamais de satisfaire mes désirs et mes fantasmes les plus inavouables. Et toi, quels sont tes désirs et tes fantasmes les plus inavouables ? N’hésite pas à me le dire, je suis sûre que nous pourrons les réaliser ensemble.

FIN

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *