Accueil > PLAN COQUINE >

Ce que vous devez savoir sur le candaulisme

Le candaulisme porte le goût de l’interdit, ce qui rend ce fantasme spécial parmi tant d’autres. Il est commun que les candaulistes se demandent s’il faut vivre leurs envies ou les laisser quelque part au coin de leurs têtes. Dans une relation de couple, le monde de la sexualité se sonde continuellement et nourrir l’envie de se mettre au candauliste n’est pas en soi un problème. C’est plutôt un fantasme qui prend place parmi beaucoup d’autres.

Les fantasmes candaulistes habituels

Sur les sites candaulistes, les couples ont pour habitude de partager leurs fantasmes de baise candauliste. A y passer quelques moments, on se rend compte qu’il y a autant de fantasmes qu’il y a de couples. En dehors du fait d’entretenir une relation sexuelle avec un tiers, les couples candaulistes ont souvent des idées sur comment ils veulent s’y prendre, avec qui précisément, ou encore où ils vont le faire, ce qui fait que les fantasmes sont de tous genres. Parmi eux, cependant, on compte certains qui sont plutôt récurrents tels que tenir une relation de dominant et de dominé, se livrer au barebacking, etc.

Il y a également, chez certains, le désir obsessionnel de gangbanger. Non satisfait d’un seul partenaire, ils préfèrent se la jouer double pénétration par exemple, histoire d’exaspérer encore plus leurs conjoints dont l’excitation augmente plus le délire est élevé. Le cuckold ne manque pas non plus à l’appel, avec ses fantasmes de domination. Les couples candaulistes entretiennent une relation sexuelle assez complexe, mais qui peut naturellement s’épanouir.

Vivre son fantasme candauliste

La première des choses à garder à l’esprit est que tout fantasme candauliste est normal. Si vous voulez transformer votre femme en pute à bite ou l’offrir à un amant coquin ou dominateur, il n’y a pas de mal à le vouloir. Le mal serait de ne pas en discuter, car la base d’une relation sexuelle épanouie se trouve dans la liberté de penser vos propres fantasmes. En discuter vous évite des frustrations personnelles et surtout, accroît vos chances de les voir se réaliser. Peut-être le conjoint partage-t-il les mêmes fantasmes que vous, mais a du mal à les avouer.

Une hotwife qui ne demande qu’à se branler à nouveau sur un mec ne perd rien à l’avouer. Si tant est que son mari cocu a aimé la première fois, il pourrait aussi vouloir reprendre l’aventure. Même si c’est vous vous trouvez à vos débuts, il n’est pas exclu qu’il ait envie de nouvelles choses. Le secret dans ce type de situations, c’est de donner une chance à ces fantasmes de se réaliser en les partageant.


ARTICLES SIMILAIRES